le piment vert





Dans ces composés, on retiendra:

- Il a plusieurs types d’antioxydants (donc très bien pour la prévention du cancer et les maladies cardio-vasculaires)

...- Il a aussi été démontré chez l’humain que la capsaïcine du piment peut augmenter la sensation de satiété (bien pour les régimes)

- L’alpha-tocophérol pourrait jouer un rôle dans la prévention de la maladie d’Alzheimer

- Vitamine C (plus que les oranges) : Bonne pour les infections, dents, os, cicatrisation...

- Fer : Bon pour la formation des globules rouges
dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles
cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs

- Manganèse : Bon essentiellement pour la femme en empêchant les mauvais effets des radicaux libres

- Cuivre : Nécessaire à la formation de
l’hémoglobine et du collagènen et la réparation des tissus. Plusieurs
enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps
contre les radicaux libres.

- Vitamine B6 : Elle fait partie de coenzymes qui
participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à
la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs. La pyridoxine est
aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle
contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Bonne aussi
pour la régulation hormonale.

- Vitamine K : Bon pour la coagulation du sang, la formation des os.

aussi voici un article la ou le piment vert est recommendé comme aliment bonne lecture

http://www.lemondeanimal.ca/fiche_oiseauxc.asp#animalerie


n'hesitez pas à donner a vos oiseaux ... ;)
-------------------------------------
wand

cages d'écolage












Bon jour


Les graines d'onagre

contiennent 17 à 25% d'huile. Cette huile est riche en acide
gamma-linoléique (7-10%) ainsi qu'en tryptophane. L'acide gamma-linoléique est un acide gras qui sert à notre
corps pour produire la prostaglandine E1, substance importante pour le système immunitaire .

Parmis les sources naturelles d'acide gamma-linoléique, l'onagre constitue l'une des sources les plus riches avec la bourrache et les graines de cassis.



voila l'image du graines :












quand ces grappes deviennent marrons on peut les donner comme ca,

voici la plante en fleur :

Protéine Animale : Les Asticots
(article rédiger par mon ami makrem Mejri éleveur tunisien )




En Tunisie , on n’a pas vraiment de la pâtée industrielle pour nos chardonnerets , qui contient essentiellement de la protéine animale nécessaire à un élevage équilibré et surtout aux jeunes chardons , car tout simplement , nous savons tous que le chardonneret est un oiseau granivore et qui devient insectivore aussi pendant la période d’accouplement et ce pour atteindre une condition optimale et par la suite nourrir ses futurs jeunes.



En captivité , on doit bien lui offrir ces aliments nécessaires pour son bien être tel qu’un bon mélange de graines , plantes sauvages , pâtée maison … ; Pendant quelques années , j’ai essayé de trouver ces protéines animales telles que les Pucerons ( Zili ) dont je suis entièrement satisfait du résultat , mais le problème que j’ai trouvé c’est que pendant la période chaude ( estivale ) et surtout pour les dernieres nichées , le puceron disparaît de mes rosiers , laiteron … donc je dois trouver un substitut qui remplace ces pucerons ?



Pendant deux ans , j’ai essayé les asticots ou pinkies récupérés d’un magasin de matériel de pêche ( j’ai essayé de les élever chez moi , mais bonjour les ‘’ Odeurs ‘’ … / bien sur sans que ma femme le sache … lol ) , bouillis , séchés et congelés , par la suite mélangés avec ma pâtée maison , mais mes chardons refusent de les consommer !!! .



A Bizerte , on a un plat bien connu à ‘’ l’escargot des champs ‘’ ( un plat traditionnel de mes ancêtres – berbères ) , ma mère l’achète fraîchement du marché et le met pendant quelques jours avec du couscous & thym pour qu’il blanchisse et dégage son estomac des déchets . Alors j’ai pensé à cette recette pour les asticots et en discutant avec un ami , j’ai mis les asticots dans un mélange de : farine de blé , farine de tourteau de soja ( riche en protéine végétale + 40% ) , sucre , pâtée industrielle ( bon marché ) et vitamines en poudre ( FORCIVITOL ) et ce pendant 2 à 3 jours . Par la suite , je tamise ce mélange ( asticots + farine … ) pour garder seulement de l’asticots :









En suite , un prélavage à l’eau de robinet pour éliminer tout résidus :



On peut bien noter que les Asticots sont bien engraissés et qui deviennent plus nutritives pour nos chardonnerets .








Une fois tamisés , les asticots passeront dans l’eau bouillante ( quelques gouttes d’AMUCHINA / un antiseptique pour désinfecter à terme les asticots ou quelques gouttes d’eau de javel suffisent ) pendant 2 minutes . Après directement , je passe la passoire contenant les asticots dans une eau froide pour se rassurer du blanchissement microbiens des asticots .






Une fois bien égouttés , les asticots sont mis sur un papier essuie-tout pour bien absorber l’eau qui reste et les laissés refroidir pour les mettre par la suite dans une boite de congélateur . Chaque préparation de la pâtée maison , j’ajoute une pincette de pinkies où ils sont mélangés avec la pâtée .







Presque plus de 80% de mes oiseaux ( chardonnerets et mm canaris ) ont accéptés cette nouvelle recette .

et voici ci-aprés la patée final :



Bonne appétit à nos piafs .

® Makram Mejri


Bon jour a tous


Dans cette poste on va découvrir l'univers des graines germées ,

Les graines germées
(aussi appelées germinations) sont des graines que l'on a fait germer, en général hors sol.
Une [1] graine maintenue au sec est en dormante. Lors de la germination,
le métabolisme de la graine se réveille au contact de l'eau, de la
chaleur, de l'air et la plante commence sa croissance.

L’incroyable énergie qu’une graine mise à germer recèle va permettre
l'apparition d’un germe et en quelques jours, cette vitalité
transformera la graine germée en une toute petite plante. Elle
concentre certaines qualités, gustatives et énergétiques





La [2] période de repos (dormance) de la graine prend généralement fin
avec le trempage. Le tissu végétal normal contient environ 90% d'eau
tandis que la graine en contient entre 5 et 18 %. Pour sortir de son
état de repos, la graine doit être trempée dans l'eau (de préférence
pure, éviter l'eau du robinet).

C'est une phase de prégermination
(appelée parfois imbibition ).
Ensuite vient la phase de germination, moment d'intense activité de
transformation de la graine : les réserves de la graine sont
transformées pour sa croissance, la quantité de vitamines est
multipliée par 3 à 12 suivant le type de graine. Les enzymes de
croissance sont activés / ou inhibées (protection des protéines pour
les légumineuses).




Transformations

Amidon (glucides)---->sucres simples (ex. : maltose)
Protides---->acides aminés
Lipides---->acides gras
vitamines---->multiplication des vitamines






Éléments actifs (vitamines)Augmentation dans les graines germées de céréales

vitamine C600%
vitamine A300%
vitamine B1Jusqu’à 20%
vitamine B2300%
vitamine B310 à 25%
vitamine B540 à 50%
vitmaine B6200%

Présentation de quelques graines à germer


Alfalfa ou Luzerne :

petite graine ronde jaune ou brune. (300 gr/g). La Luzerne est une des
semences les plus faciles à faire germer et une des plus complètes
nutritionnellement. Elle est couramment utilisée pour le mélange avec
les graines à mucilage comme la Cressonnette ou la Moutarde. Son germe
régulier et bien serré en deviendra le support et elle absorbe le
mucilage. Riche en protéines, sels minéraux, (calcium, fer, magnésium,
potassium, phosphore), vitamines A, B1, B2, B12, C, D et E.

Avoine :

très riche en substances grasses, hydrates de carbone et sels minéraux
(sodium, fer, calcium, magnésium phosphore), il est très utile en cas
de manque de tonus musculaire, nerveux ou psychique. Aliment type des
régions nordiques et saisons froides

Blé :

Céréale à la valeur nutritive des plus complètes. Utilisez des graines
entières pour la germination. (40 gr/g) la graine germée a un goût
légèrement sucré et agréable, que l'on peut consommer dès le 2e ou 3e
jour, à l'apparition du germe (petit point blanc). Le blé germé est la
substance la plus riche en vitamine B1 : à poids égal il contient de 10
à 20 fois plus de vitamine B1 que la viande. 20 gr de blé germé
fournissent la moitié de la ration journalière en vitamines B1.
Contient des Protides, glucides et tous les sels minéraux : Calcium,
Cuivre, Fer, Sodium, Zinc ... + vitamines B1, B2, B3, B5 et B9. (Ne pas
confondre le blé germé avec le germe de blé, partie germinative du
grain de blé, que l'on extrait pour en faire une huile)

Lin :

Le Lin ou Linette est une graine à mucilage. Petite graine ovale et brune (300 gr/g). Le lin,
émollient et laxatif doux, diurétique et adoucissant est conseillé dans
les inflammations des voies digestives et urinaires. Dès
qu’apparaissent deux folioles, qui s’ouvrent en laissant tomber les
téguments, les pousses de graines germées sont prêtes à être consommées.

Millet :

petite graine sphérique jaune. Trempage : 8 h, germe en 2, 3 jours.
C'est la céréale la plus riche en vitamine A, et riche en phosphore,
magnésium, fer. Petite graine jaune, ronde. C'est une des rares
céréales alcalinisantes.

Navet :
On extrait de ses graines une huile adoucissante et laxative, utilisée
aussi en usage externe pour la cicatrisation des plaies. Le navet est
un légume riche en sels minéraux et oligo éléments (Soufre, Phosphore,
Chlore, Sodium, Potassium, Magnésium, Calcium, Fer, Zinc, Cuivre,
Manganèse, Iode) et en vitamines A, B3, B6, C et E.

Tournesol :
(20 gr/g). Utilisez des graines décortiquées. Le tournesol peut se
consommer tout de suite après un court trempage de 4 h, et l'on peut le
consommer tel quel avec son enveloppe. Le tournesol a une germination
rapide (2 jours). Germées, les graines ne peuvent être gardées plus de
24 h! Le tournesol est riche en protéines et en acides gras
polyinsaturés.

Préparation des graines Germées

j'utilise un simple mélange ( millet ,niger,colze ,navet,lin et avoine)



Au départ je met le mélange dans l'eau pendant 24 heur



puis après le premier 24 heur je le sort de l'eau et je le met dans un filtre d'eau





puis je laisse le mélange dans un place humide pas chaude aussi j'essayer de laver les graine deux fois par jour je répète l'opération matin et soir, jusqu'à ce que les graines commencent à germer. Généralement, il faut compter 2 à 3 jours .




finalement voila la résultat




® wand



-------------------------
[1]http://www.cfaitmaison.com
[2]http://fr.wikipedia.org[/b]
voila un article qui résume tout :

Baguer, ne peut pas toujours s'avérer
facile quand on est débutant, c'est pour cette raison, que je vais vous
expliquer la marche à suivre.



On baguera les oisillons entre 5 à 10 jours après leur sortie de l'œuf (valable pour tous les oiseaux). Généralement, c'est le 6ème où
7ème jour, mais une fois de plus, c'est en fonction de l'évolution de
la croissance du jeune.



Il faut aussi savoir que les premiers jours de vie des oisillons,
les parents nettoyant le nid en expulsant les fientes dans le fond de
la cage. Il peut cependant arriver, qu'une fois les jeunes bagués, le
couple jette le ou les jeunes hors du nid, tout simplement parce qu'ils
ont constaté un élément suspect, qui est ni plus ni moins, la bague de
l'oisillon, en entrainant dans cette chute, leur petit. C'est pour
cette raison, que l'on doit camoufler les bagues avec par exemple un
sparadrap de couleur chair, pour les rendre les plus discrètes
possibles aux yeux du couple.






Il suffit de découper un morceau de sparadrap à la taille de la bague.





Le baguage peut commencer, cependant, prévoyez à votre disposition
un cure dents, ainsi qu'un peu d'huile ou de vaseline dans un petit
récipient. Ça vous aidera à passer la bague plus facilement, les 3
doigts antérieurs colleront ensemble au moment du passage de la bague.






Tenez le jeune dans une main et la bague dans l'autre.





Passez les 3 doigts antérieurs dans la bague.





Faites glisser la bague en tenant le doigt postérieur parallèlement à la patte du jeune.





Une fois la bague passée le plus loin possible sur la patte (sans
forcer !!!), utilisez un cure dents pour faire ressortir le doigt
postérieur de la bague. A cet âge là, les os de la patte ne sont pas
encore solidifiés, c'est toujours du cartilage.






Maintenant, pour vérifier que vous n'avez pas bagué le jeune trop
tôt, il suffit d'essayer de faire ressortir la bague de la patte de
l'oisillon, sans forcer, une fois de plus. Dans le cas, ou vous savez
retirer la bague facilement, ca ne sert à rien de lui laisser, enlevez
lui, et essayez de le baguer à nouveau le lendemain. En effet, la
plupart du temps, vous retrouverez cette bague au fond de la cage, car
l'oisillon l'aura perdu.






Voilà, le jeune est bagué.





Comme dit plus haut, pour éviter de retrouver les jeunes hors de la
cage à cause des parents, j'entoure la bague de l'oisillon par un
sparadrap de couleur chair.




® source : http://www.apdcanari.com