Ce qui m’a incité à rédiger cet article c’est le nombre important des questions relatives à ce sujet :

comment sélectionner un jeune capable d’apprendre vite ?

commet identifier les bons sujets ?..ceci est d’autant plus important que certains amateurs dépensent beaucoup d ‘énergie et de temps pour écoler un jeune mais sans atteindre le résulta escompté à cause d’un mauvais choix, d’un manque de connaissance ou d’expérience à ce sujet ou le fait de se fier à ce qui nous dits le vendeur de l’oiseau (qui est généralement erroné ou approximatif)..

Nous savons tous que le meilleur sujet à écoler c’est le plus jeune qui n’a pas encore appris beaucoup de notes de son père ou de l’environnement dans le quel il vit… la question donc, c’est comment faire pour déterminer l’age d’un jeune chardonneret ?

Le jeune chardonneret passe par 2 étapes avant de terminer la mue et avoir le masque et la couleur qu’on connait tous.

1 ére étape : entre sa sortie du nid jusqu’à 2 mois et demi : cette période est caractérisée par une couleur jaunâtre sur le bec et des points marrons sur la poitrine.

2 éme étape : entre l’âge de 3 mois et 5 mois : caractérisée par ce qu’on appelle en Tunisie « tchalghim » cad l’apparition des moustaches noires et « tchaklite » cad la disparition des points marrons et l’apparition d’une grande tâche de la même couleur.

Le bon sujet pour l’écolage c’est le jeune pendant la première étape. On a toujours des meilleures chances pour réussir l’écolage avec les sujets les plus jeunes.

Ci- dessous quelques photos de jeunes chardonnerets qui constituent les meilleurs sujets pour l’écolage :

La couleur jaune sur le bec montre que le jeune ne dépasse pas 1 mois et demi d’age. C’est le meilleur sujet pour réussir l’écolage vu qu’il demeure toujours dépendant de ses parents et qu’il ne s’est pas éloigné du nid pour apprendre le chant dans la nature.

Les points marrons sur la poitrine montre que ce chardonneret est très jeune. Ces points sont d’autant plus importants que le chardonneret est jeune.

Passons maintenant à des exemples de jeunes difficiles à écoler :

Nous remarquons ici que les points marrons commencent à disparaitre. Le jeune commence à s’éloigner du nid et donc écouter et apprendre du chant dans la nature (du bon chant et du mauvais chant).

La tache marron est assez claire ici

Nous remarquons ici la différence claire entre les 2 jeunes

Les moustaches noires sont claires ici. Il en est de même de la poitrine avec la grande tâche marron. La couleur du bec change aussi : elle passe d’une couleur gris à une couleur plus ou moins blanche.

La dernière partie de cet article sera consacrée à l’identification du jeune chardonneret Tunisien (ou Parva d’une façon générale)

Il y a une caractéristique qui différencie le Parva et qui est ignorée par la majorité des amateurs. On va expliquer cette caractéristique dans ce qui suit (même si j sais que certains vendeurs vont me haire

En effet, le Parva est caractérisé par des perles larges sur les ailes avec une couleur marron claire (plus proche de la couleur du café). Les photos sont plus expressives.

perle plus claire

Chardonneret élégant. Famille des Fringillidés. Ordre : Passériformes René Dumoulin

Merci a tous :)

texte : nizar wand

traduction : Sofiene Weriemi